Accueil > dossiers et reportages > Terra-Botanica, c’est pour bientôt

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...

24 mars 2010, par Olivier Soury

Terra-Botanica, c’est pour bientôt

Certains journalistes et autres chanceux ont déjà pu entrevoir une partie du contenu du futur parc Terra Botanica, qui ouvrira ses portes le 10 avril 2010.

Trois semaines avant l’ouverture de Terra Botanica, premier parc européen consacré au végétal avec 275 000 végétaux dont plus de 1 000 arbres « remarquables », les derniers spécimens les plus impressionnants sont arrivés. Parmi eux : les Dicksonia Antartica, fougères arborescentes dont les feuilles servaient de nourriture quotidienne aux dinosaures à l’ère jurassique il y a 130 millions d’années.
 
Ces fougères géantes sont arrivées d’Australie en bateau il y a deux ans pour être acclimatées en serre dans la pépinière vendéenne des frères Ripaud, spécialiste des spécimens végétaux rares. Parmi les 200 végétaux fournis à Terra Botanica par les pépinières Ripaud, on compte également des chênes liège de 5 à 6 mètres, près d’une centaine de palmiers, mais aussi des arbousiers, des néfliers du Japon ainsi que des bonsaïs de jardin. Les fougères livrées au parc sont plus que centenaire.
 
Des fougères adaptées pour les jardins d’intérieurs comme d’extérieurs
La Dicksonia Antartica est une fougère arborescente, c’est-à-dire qu’elle possède un tronc. C’est son propre Rhizome (ou racine) qui lui donne ce tronc large. C’est la fougère arborescente la plus connue en France grâce à une assez bonne résistance au froid dans nos régions. Dans leur région d’origine, comme l’Australie, ces plantes se trouvent dans des forêts humides de pins. Aucune déforestation ne résulte de l’extraction de ces fougères ; elles ont toutes un certificat numéroté délivré par le département de Victoria (Australie).
 
Sa pousse est assez lente : environ 2 à 4 cm de tronc par an dans nos régions
Ces fougères arborescentes peuvent atteindre jusqu’à 15 mètres de haut et 2.5 mètres d’envergure. Un sujet de 30 cm de tronc peut déjà être âgé de plus de 10 ans et un sujet de 2 mètres de tronc près d’un demi siècle. Sa pousse est assez lente : environ 2 à 4 cm de tronc par an dans nos régions.

Un nouvel arrivage d’Australie le 26 mars pour la pépinière vendéenne
Actuellement sur un porte-conteneur, entre l’Australie et la France, des nouveaux troncs de fougères Arborescentes sont attendus le 26 mars dans la matinée. Ces plantes arrivent d’Australie en tronc coupé dès la base sans système racinaire visible et sans feuilles. Elles sont ensuite rempotées dans du terreau. A peine 1 mois après leur arrivée, les premières frondes apparaissent. La pousse des frondes continue jusqu’au début de l’automne. A ce stade, la fougère ne possède pas forcement de racines dans le pot. Il faut attendre deux ans pour que l’enracinement soit complet. C’est pourquoi, il est possible que des fougères soient commercialisées sans trop de racines au pied. Aucune inquiétude cependant, le principal étant que sa racine (Rhizome) soit le plus souvent humide. Ainsi en Angleterre, les particuliers achètent dans les jardineries des sujets sans racines, le tronc humide posé à même le sol. Le printemps suivant, vers le mois d’avril, de nouvelles frondes apparaissent donnant à la plante plus d’une quinzaine de feuilles pour des troncs de 1,20 mètre.
 
Les conseils de Damien et Benoît Ripaud pour les fougères arborescentes

Arrosage des fougères et protection du froid

Le tronc étant un Rhizome, la plante se nourrit et capte l’eau par le tronc. L’arrosage doit se faire par le sommet du tronc afin que l’eau puisse ruisseler le long de celui-ci. Il est important de garder le plus souvent le tronc humide (même au printemps et en automne).

Protéger votre fougère durant la période d’hiver. A partir de -2/-5°C, rassembler les frondes après avoir placé au cœur un chiffon ou du frisson. Entourer le tout jusqu’à la moitié du tronc d’un voile d’hivernage depuis le bas du tronc jusqu’en haut des frondes. La résistance au froid dépend surtout de l’emplacement. Planter dans un endroit abrité des vents du nord (l’idéal étant un patio).

Pour préserver la beauté des frondes durant l’été, prévoir de planter votre fougère mi-ombre à ombre, dans un sol plutôt humifère et drainant. L’important est qu’elle ne prenne pas de coup de soleil. Si l’endroit est ensoleillé, il est conseillé de brumiser les frondes.

En Intérieur
Il est possible de garder votre fougère à l’intérieur de votre maison avec quelques conditions :

- Eloigner du chauffage

- Garder constamment le tronc humide

- Placer dans un endroit lumineux (sans soleil direct)

- Vaporiser les frondes.
L’idéal est la véranda.
Vous pouvez aussi planter votre fougère avec son pot en extérieur jusqu’à la fin de l’automne et la rentrer dans une pièce froide et éclairée, sans oublier d’humidifier de temps en temps le tronc.

Engrais
Sachant que son système racinaire (Rhizome) est le tronc, il faut donc la nourrir à partir du sommet du tronc. Au printemps, arroser au cœur de la fougère avec un engrais liquide dilué dans suffisamment d’eau puis renouveler une à deux fois durant l’été.

Partager


des images à voir...

Répondre à cet article

en bref ::
10 millions de "j’aime" pour un monde meilleur
Pour un monde SANS MONSANTO. https://www.facebook.com/events/356915141094492/?notif_t=plan_user_invited (...)
Riem-asso : rejoignez notre réseau.
Dans le cadre du RIEM - Réseau International des éco-explorateurs de la mer- , nous avons besoin de navires (...)
"Le cuir Tanne la forêt"
Pointe vers un article de "l’Envol Vert", groupe actif et sincère pour la préservation de l’environnement.
Salon Bois Energie et Biogaz Europe 2013
20-22 mars 2013, Nantes, 2013 S’ANNONCE TRÈS PROMETTEUR ! Pour la première fois, le Salon Bois Energie et Biogaz (...)
Nouvelle espèce de lézard découverte à Madagascar
Une nouvelle espèce de lézard fouisseur, nommé "Moby Dick" pour sa ressemblance avec un cétacé, a été découverte à (...)
 à lire aussi :: Dernier ajout : 23 octobre.
10 constructions animales impressionnantes
Les animaux, comme les oiseaux et certains insectes ont la particularité de construire des habitations complexes ou (...)
Sea Shepherd, section lilloise
Petite et belle rencontre ce matin avec l’équipe de la section lilloise de Sea Shepherd, la bien connue organisation (...)
Pétition "Sauvegarde de la pointe de Maregau"
Signez la pétition ici https://secure.avaaz.org/fr/petition/Monsieur_Laurent_Cayrel_Prefet_du_Var_Sauvegarder_la_Pointe_
Les scinques à langue bleue : Tiliqua scincoides, Tiliqua gigas et Tiliqua (...)
Présentation (Lulu.com) Ce livre électronique traite de la biologie, l’écologie et l’élevage en captivité des trois (...)
Lézards, crocodiles et tortues d’Afrique occidentale et du Sahara
La 4ème de couverture Cet ouvrage présente pour la première fois l’ensemble des espèces de lézards, crocodiles et (...)
humaterra aime radiomeuh, la radio du reblochon!

accueil | Plan du site | La chronique de | dossiers et reportages | monde | photographie | faune du monde | espaces naturels | portraits | escapades | médias nature | publi-communiqués | ..::annuaire::.. |
déploiement SPIP Soury Olivier Arras
Add to Google Reader or Homepage http://www.wikio.fr Olivier Soury sur Carbonmade
soury! webdesign, développement de sites déploiement cms spip wordpress joomla

Magazine d’informations sur la nature, blog environnement, photographie animalière, vie sauvage, écologie et relations entre l’homme et la terre. Depuis 2001...